Vous êtes en Home > Conservation > Biodiversité végétale > Pin noir

Analyses genetiques et de dendrochronologie des peuplements du Pin noir autochtone dans le Parc National de la Majella

Le Pin noir (Pinus nigra var. italica) est une espèce qui en Abruzzes, dans le passé, était plus nombreuse et qui aujourd’hui se trouve : près du village de Villetta Barrea, où il y a une pinède célèbre ; sur les parois rocheuses de la Camosciara, dans le Parc National des Abruzzes, avec quelques groupes d’exemplaires ; dans le territoire du Parc National de la Majella on peut le trouver dans la Vallée du fleuve Orfento, sur les parois de l’entrée à la Vallée de Santo Spirito et surtout sur les parois de Cima della Stretta, à l’intérieur du territoire de Fara San Martino.

Même si les habitants locaux connaissaient déjà ces pins, leur présence a été indiqué scientifiquement à partir de la première moitié du XIXe siècle : en 1831 Tenore indique sa présence à l’intérieur de tout le territoire des Abruzzes seulement dans la Vallée du fleuve Orfento, où Gussone, en 1858, a récolté et classé cette espèce comme Pinus magellensis.

Le Pin noir de Fara San Martino a été étiqueté comme appartenant à la sous-espèce du laricio, mais les récentes études moléculaires et morphologiques de l’anatomie des aiguilles, en analysant des exemplaires venant soit du Parc des Abruzzes soit de la Majella, identifient les deux peuplements avec le même taxon Pinus nigra var. italica.
Des études encore plus récentes mais pas encore terminées par l’Università degli Studi della Tuscia de Viterbo en collaboration avec le Parc National de la Majella, au contraire, reconnaissent dans les peuplements de Fara San Martino des caractères complètement différents par rapport aux autres espèces de la péninsule italienne, de la Croatie, de la Slovénie et de la Grèce. Dans le cadre de ce projet on a commencé aussi des analyses de dendrochronologie et un exemplaire de 4 mètres environ de circonférence sur la paroi de Cima della Stretta à Fara San Martino semble avoir plus de 700 ans.

Pour ces peuplements qui se trouvent sur des parois rocheuses qui mesurent centaines de mètres, on a envisagé la découverte d’exemplaires millénaires même parmi les arbres pas si extraordinairement grands.

Image du Pin noir autochtone
Image du Pin noir autochtone
Image du Pin noir autochtone
Surfer sur le site, vous acceptez les cookies. Plus d'informations.