Vous êtes en Home > Histoire > Histoire > Paléolithique et Néolithique

Paléolithique et Néolithique

La Majella, en plus de sa nature sauvage, est extrêmement riche en témoignages historiques, archéologiques et architecturaux. En effet elle a été toujours habitée, à partir du Paléolithique, il y a 800.000 ans. Il s’agit au début, pendant le Paléolithique inférieur, du genre Homo erectus et ensuite, pendant le Paléolithique moyen, du genre Homo sapiens neanderthalensis.

Il y a environ 35.000 ans l’Homo sapiens sapiens apparaît en marquant le début du Paléolithique supérieur. C’est la longue période du chasseur-cueilleur, organisé en petits groupes qui utilisaient les ressources naturelles de la montagne pour se nourrir, en cueillant les produits spontanés et en chassant les grands mammifères. Ils utilisaient aussi des matériels naturels comme le silex pour fabriquer des outils. Dans les importants sites de Valle Giumentina et dans les grottes Grotta degli Orsi et Grotta del Colle on a retrouvé plusieurs témoignages de cette longue période.

Pendant le Néolithique (il y a 6600 ans et jusqu’à 4500/4000 ans) arrivèrent de la zone balkanique les populations qui pratiquaient l’agriculture et il y eut sûrement une fusion avec les chasseurs et les cueilleurs de l’époque précédente. Les formes d’établissement changèrent : ils abandonnèrent les grottes pour des villages en plein air composés par des cabanes posées à ras de terre, tandis que les grottes devinrent des lieux pour la sépulture des morts et pour les rites et les cérémonies sacrées. En plus de l’agriculture cette population commença à pratiquer l’élevage de type sédentaire qui se différencie du véritable élevage des moutons.

On a retrouvé beaucoup de restes de squelettes humains complets de crâne remontant à cette période, comme celui qui a été retrouvé en 1914 près de la localité Fonti Rossi de Lama dei Peligni et qui a permis de parler de l’Homme de la Majella. De cette population on connaît plusieurs lieux de campement et de culte, où on a retrouvé des produits manufacturés en céramique, au début seulement gravée et ensuite travaillée et décorée, qui démontrent leur production de vaisselle pour cuire et conserver les aliments. La petite idole de terre cuite représentant une femme associée à l’image de la « Déesse Mère » a été retrouvée à Fonti di San Callisto.                    

Image de refuge de Pompeis
Image du site paléolithique de Valle Giumentina
Image de silex Valley Giumentina
Surfer sur le site, vous acceptez les cookies. Plus d'informations.