Vous êtes en Home > Histoire > Tradition et Folklore

Tradition et Folklore

Sur la Majella, qui est la montagne sacrée par excellence, l’esprit religieux a toujours habité chaque endroit; c’est une montagne qui ne divise pas mais unit, une montagne qui ne prive pas mais nourrit, c’est une mère et pas une marâtre.



Cette montagne a abrité pour longtemps des systèmes de vie principalement de type pastoral et agricole et donc les fêtes populaires dans les villages du Parc représentent des témoignages importants de cette culture; elles se fondent encore sur les mêmes nécessités: l’augure pour une bonne récolte, la crainte de la nature qui l’emporte sur les hommes, la défaite du mal.



Dans ces fêtes, en effet, on ne trouve pas seulement l’aspect joyeux, mais aussi des rites et des pratiques étroitement liées à une religiosité archaïque, tant que jadis il était le cycle calendaire des fêtes qui cadençait le temps de la vie quotidienne.



Parmi les traditions qui revivent dans les fêtes patronaux des divers villages ou dans les usages liées à la religion, les manifestations les plus connues sont: la Crèche Animée de Rivisondoli, la fête de S. Antonio Abate, les « panicelle » de S. Biagio à Taranta Peligna, la procession du Vendredi Saint et la « Madonna che scappa » à Sulmona, la fête de S. Domenico à Pretoro, la Madonna della Libera à Pratola Peligna, la procession des Verginelle à Pretoro, la Corsa degli Zingari à Pacentro, San Martino la fête des cocus à San Valentino.

Image de la course de faible Tsiganes
Image d'un événement
Image d'un événement
Surfer sur le site, vous acceptez les cookies. Plus d'informations.